cendres.net

duong tam kien

Quelques semaines ont passé depuis que je suis sorti de la charrette infernale d’un article scientifique que je n’arrivais pas à ré-écrire. Rien de mieux que l’urgence et un peu de témérité pour en venir à bout. Pareil pour pas mal d’autres trucs. Maintenant que j’ai récupéré en ingurgitant quelques romans (finir la croisée des mondes et commencer Asimov), je suis de nouveau paré au combat. Des promesses, des promesses, les jours de calme pour cause de baisse collective générale de tension à base de foie gras et célébrations calendaires (ok tout le monde connait mon avis sur la question) seront consacrés à ce que ce blog possède enfin une tête plus personnelle et moins irritante pour les yeux dès que je recopie un bout de bouquin.

En attendant, le pre-print et l’article publié, une petite mise en bouche. C’était un article sur une introduction de paramètres socio-politiques dans une simulation de société artificielle permettant l’observation du rapport entre systèmes internes lexicaux et effets globaux. Plus particulièrement, il s’agit avant tout de montrer comment on peut paramétrer l’équilibre désordre/ordre dans un système sociale par la reproduction d’un modèle réaliste de communication dont le support est le déploiement de deux motifs d’interaction sociale ; oui parce que c’est pas pour rien que ça se passe dans une revue de sciences de la communication. Il y avait un peu de maths mais pas trop. Les probabilités associées sont pas spécialement palpitantes du coup je compte bien sur le travail futur sur la visualisation pour apporter un peu d’eau à mon moulin sur les structures sociales. Je me dis aussi que la mesure de l’alignement lexical (l’homogénéité émergent par l’interactivité) ressemble pas mal à de la synchronisation. Le problème c’est que j’ai déjà essayé un petit été à comprendre les équations de la théorie de la synchronisation mais rien n’y a fait (et le sentiment d’incompréhension avait l’air assez collectif (chez les sociologues en fait)). Si quelqu’un comprend quelque chose à ce livre, j’ai des données à faire analyser (;

Pendant qu’on y est, une petite vidéo made in TED.COM. Ca n’explique pas grand chose mais ça illustre bien le phénomène en question. Simplicité, complexité, vous allez commencer à connaître la chanson.

Voilà avec ça, je dois être à peu près synchro entre ce que j’aurais pu dire et ce que je pourrais dire.

Google Analytics Alternative