cendres.net

duong tam kien

Je me permet un petit point de clarification car les termes de design/architecture paramétrique/générati-f-ve/scripté-e revient régulièrement et souvent dans des sens assez différents voire flous. C’est un peu frustrant et souvent à l’origine d’incompréhensions. Voici donc une petite proposition personnelle de séparation entre les différentes formes actuelles de design non plus assisté mais fondé sur l’existence des ordinateurs, ce qu’il convient donc de nommer globalement design computationnel. Cependant rien n’empêche certaines de se mélanger ou d’entretenir des relations de dépendances variables. Bien qu’il s’agisse avant tout de technique et de méthodologie, il est indéniable que l’usage courant vient à la rencontre d’un certain état d’esprit ou de volonté par rapport aux technologies informatiques et qu’à ce point de rencontre se trouve une esthétique particulière entre les courbes anti-modernistes de Zaha Hadid ou Ron Arad et les expérimentations de générations plus récentes et encore assez invisibles. Rien n’empêche a priori un phénomène de fusion ou d’incorporation des esthétiques précédentes, c’est une piste qui a été peu empruntée.

Design paramétrique

Le design paramétrique est la pratique d’une méthode de travail basé sur la paramétrisation des éléments.

  • Exemple 1 : On définit la structure basique d’un banc : “un banc à deux pieds tous les 1,5m et au moins 2 pieds à chaque coin”. A partir de là, il est possible de décrire l’ensemble des bancs en fonction du paramètre de la longueur.
  • Exemple 2 : Un escalier à une marche tous les 30 cm. Il est possible de faire varier l’objet escalier en fonction de la hauteur mais de garder le même modèle.

Design scripté

Le design scripté est basé sur un encodage et une rationalisation informatique des processus de production formelle (géométrie, cinématique) afin d’indiquer à un calculateur la démarche à suivre pour obtenir une forme finale.

Les L-systems non-probabilistes et leur implémentation sont ainsi autant un outil pour réduire le temps de calcul qu’un outil de description de l’éventail des possibles d’une grammaire visuelle.

Design génératif

Le design génératif est basé sur des techniques de simulation et de modélisations basés sur des patterns de formes. Un équivalent en sciences sociales est la démonstration par la simulation : “If you didn’t grow it, you didn’t explain it”. C’est la simulation ou l’exploitation des interactions d’un système pré-défini par ses parties qui produit l’objet final du processus de conception. Le système peut avoir un comportement peut être complexe ou non, comporter des phénomènes émergents ou non.

A la manière de la botanique, le design génératif se concentre sur la définition des graines et de l’observation des différentes formes engendrées appuyées par des techniques de modulations plutôt que sur le contrôle absolu ou la production directe d’un objet fini.


<div class="caption">1774 series fauteuil, 2007 by aranda/lasch</div>

Google Analytics Alternative