cendres.net

duong tam kien

La musique parfaite pour faire du vélo est sans doute une question très personnelle. En ce qui me concerne, je ne supporte pas trop les chansons (contrairement aux promenades à pied) qui me donnent vraiment trop l’impression d’être dans une unité de sens lié aux paroles. Philip Glass et son instrumentalité sont pour l’instant le meilleur moyen de profiter de la ville et de son ambiance tout en savourant cette impression de glissement que l’on a parfois dans la ville.

The Photographer

# Metamorphosis
# Dancepieces
# “Low” Symphony
# Einstein on the beach

Les 3 moments kitsch où profiter de cette playlist

  • Le matin en allant au travail et qu’il y a un petit vent frais (faire attention à l’entrée dans la circulation)
  • Le soir un peu moite pour aller voir ses potes à l’autre bout de paris (se méfier des alentours de Gare de Lyon)
  • La nuit sous la pluie parce qu’il y a des amitiés qui sont comme ça (juste bien se changer pour ne pas attraper la crève)

Les 3 fiches à préparer si vous avez les mêmes amis que moi

  • WTF Ircam : 40 ans de Pierre Boulez ?
  • Steve Reich > Philip Glass ?
  • Pour ou contre une mort débile mais jeune et en musique.
Google Analytics Alternative