cendres.net

duong tam kien

La robe tissée de toile d'araignée spéculative, brodée des fines fleurs de la rhétorique, trempée dans la rosée sentimentale des ivresses d'amour dans laquelle les socialistes allemand enveloppèrent leurs squelettiques « vérités éternelles », ne fit qu'augmenter l'écoulement de leur marchadise parmi ce public.

De son côté, le socialisme allemand reconnu de mieux en mieux sa vocation : représenter glorieusement tous ces philistins petits-bourgeois.

Il proclama la nation allemand nation modèle, et le philistin allemand homme modèle. À toutes les vilenies de ce modèle, il attribua un sens caché, supérieur, socialiste, qui leur faisait signifier le contraire de ce qu'elles étaient. Il alla, dernière conséquence, jusqu'à s'attaquer carrément à la tendance « brutale et destructive » du communisme et à claironner son objectivité sublime, qui l'élevait au-dessus de toutes les mêlées de classes. Toutes les publications socialistes et communistes qui circulent en Allemagne appartiennent, à de rares exceptions près, à la sphère de cette littérature malpropre et dévirilisante.

Le manifeste communiste, le socialisme allemand, Karl Marx

Il faut reconnaître qu'au-delà de la dimension politique et mobilisante, le texte de Marx a une valeur littéraire disons très hip-hop.

Google Analytics Alternative